----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

FRANCE 5

CULTE ! - JEUX VIDEO : LE DIXIÈME ART

-----------------------------------------

(2014)

 

Un film réalisé par

Daniel ABLIN

 

Ecrit par

Serge JULY & Antoine de GAUDEMAR

 

Commentaire dit par

Aline AFANOUKOÉ

 

Musique originale

Thomas VEROVSKI

 

Image

Eric GENILLIER

 

Son

Thierry BLANDIN

 

Equipe Tokyo

KMA Interface Inc.

INOUE Norimune

HARA Takashi

NAGAO Keiichiro

OGAWA Tetsu

 

Montage

Thomas ROUARD

 

Assistant monteur

Jérôme MILLION

 

Mixage

Julien ALVES

 

Étalonnage - effets - graphismes

Arnaud LAMBERT

 

Montage bande-annonce

Thomas ROUARD

Jacques TERRIEN

 

Directeur de production

Damien MAURA

 

Assistants de production

Marlène DIONNET

Corneliu DRAGOMIRESCU

 

Documentaliste

Dyvia BABECOFF

 

Stagiaires production

Clémence AURIACOMBE

Mathilde GODARD

 

Administrateur de production

Experts Wilson

 

Musiciens

Cordes : Corine Auclin, Sylvie Carrasco, Caroline Collombel, Virginie Joseph, Frédéric Mangeon, Christophe Ribière, Noémie Roubieu, Paul Pouger, Laure Simonin, Myriam Teillagory, Florence Veniant, Fettouma Ziouani

Chant lyrique : Mélisande Lavoine-Froidure

Guitares : Serge Gelli, Marco Papazian

Flûtes, saxophone : Pierre Mimran

Claviers, piano, programmations : Thomas Verovski

 

Prise de son : Christophe Sarlin

 

Moyens techniques

AL Studio, Video plus, Manuel CAM, Must Informatique

 

Documents d’archives

 

Ina - Institut National de l’Audiovisuel

13 heures le journal, Le créateur de Super Mario, 13/10/2009

 

AP Archives

 

Getty Images

(Universal Studios, Archive Films, Entertainment Video)

 

Film publicitaire Thomson, archive : La Maison de la pub, DR

 

Making of "Avatar"

Media Magik Entertainment

 

Making of "Beyond Two Souls"

Sony Computer Entertainment / Quantic Dream

 

Pond 5.com

Images fournies par Asiaview, Theivendran Panchacharam,

Operator 1975, The Scene Lab, Twistah, Vincent Tremblay, Via Films

 

Ralph Baer and Bill Harrison play Ping-Pong on the Brown Box, 1969

Courtesy of Ralph Baer and vintagecomputing.com

 

Photographies et documents

 

Collection Jordan Mechner, beforemario.com, Cat’s Collection,

Corbis (David Brabyn, Tony Korody/Sygma, Ed Kashi/VII, Bettmann,

Jack Hollingsworth, Roger Ressmeyer, Michael Macor/San Francisco Chronicle, Ralf-Finn Hestoft, Roger Ressmeyer)

Getty Images (SSPL/Manchester Daily Express, WireImage/Jason Squires, FilmMagic/C.Flanigan, Getty Images Entertainment/Anthony Harvey, Getty Images Entertainment/Jamie McCarthy, Bloomberg, Sankei/Sankei Archive), Photo 12 (Archives du 7e Art/20th Century Fox Film Corporation),

Libération 26-27/07/1997, Rue des Archives (RDA, PVDE),

TCD Collection Daniel Bouteiller

 

Tous droits réservés

 

Remerciements

 

Sylvain de Chantal, Vincent Dufresne, Erik Voskuil

Quantic Dream, MO5, Musée Guimet, Sophie Maire, Manga Café,

Hôpital Marmottan, La Gaité Lyrique, Marie Blondiaux,

Hôtel Royal Monceau, Z Hotel, Nagomi Style Cafe,

TAITO Game Center, B’z : Being Inc.

 

La Spedidam

 

Une production

 

FOLAMOUR

Marie GENIN

 

Avec le soutien

 

du Centre national du cinéma et de l’image animée

de la SACEM

 

Avec la participation de France Télévisions

 

Presse

Anne Sophie BRUTTMANN

 

Production

Valérie VERDIER-FERRÉ

Chantal POLVEREL

 

Unité Documentaires

Caroline BEHAR

Carole WHEATCROFT

Isabelle MORAND-FRENETTE

Dominique FERRÉ

 

© FOLAMOUR – 2014

 

 

TELERAMA /  Critique du 20/09/2014

 

Au commencement était Pong. Un écran noir, deux petites barres blanches et une balle qu'il ne fallait surtout pas laisser échapper... Bien malin qui pouvait imaginer alors que ce jeu de tennis virtuel ­accoucherait d'une industrie qui pèse désormais plus que le cinéma ! En l'espace de quatre décennies, le jeu vidéo s'est imposé comme un divertissement majeur auquel s'adonnent chaque jour des centaines de millions de personnes sur toutes sortes d'écrans. Et, au gré des innovations technologiques, il ne cesse d'évoluer.

 

Après s'être approprié entre autres les images de synthèse, les écrans tactiles, les réseaux sociaux, le voici avec les casques de réalité virtuelle au seuil d'une nouvelle révolution. Même les musées se l'arrachent. Le Grand Palais, la Cité des sciences, le Smithsonian de Washington lui ont ­déjà consacré des expositions ; le Moma, à New York, est allé plus loin en l'intégrant l'année passée dans sa collection permanente. Car, n'en déplaise à ceux qui préfèrent ­rejeter en bloc qu'essayer de comprendre, ce nouveau venu tant dans sa dimension esthétique que par les expériences qu'il propose est couramment considéré comme le « dixième art ». Dense, touffu, nourri d'images d'archives, ce documentaire balaie en moins d'une heure ce qui aurait dû faire l'objet d'une ­série. Une bonne introduction pour les grands débutants. — Stéphane Jarno